Curage bactériologique des canalisations

Curatif ou préventif

1- LA PROPOSITION D’APPR

Référencée pour sa spécialisation dans l’entretien des installations d’eaux usées APPR propose d’effectuer un entretien par dégradation des matières organiques présentes à l’aide de produits à base de micro-organismes et enzymes associés.

*CURATIF
En éliminant les matières organiques et les graisses déposées, en décollant les tartres et les dépôts durcis après sédimentation, le procédé restaure le diamètre des canalisations. Les caractéristiques du débit initial sont rétablies. Traitement efficace également sur coudes, horizontales peu pentues, et tous les endroits difficiles d’accès aux procédés classiques de nettoyage (les bactéries se logent préférentiellement dans les endroits fortement chargés).

*PREVENTIF
Débarrassées des accumulations de déchets, les canalisations sont maintenues dans un état de bon écoulement, leur durée de vie est accrue. Les risques de rupture, déformations, ou fuites dues aux curages hydromécaniques répétitifs sont évités (non agression des supports par une action mécanique par pression élevée).

2 – AVANTAGES

• Garde aux canalisations un diamètre d’écoulement sécurisé;
Pas d’agression des canalisations par pression excessive hydromécanique;
• Produit biologique utilisé conforme à la directive européenne 200/54/CE : « micro-organismes ne nécessitant aucune précaution particulière » – Classe 1 – Innocuité pour la faune et la flore.

3 – APPLICATION

*1ère étape :
L’injection d’un premier produit pour ramollir les croûtes présentes et préparer le
terrain pour l’ensemencement des micro-organismes. 20 à 30 minutes après l’application de cette préparation, les sédiments sont prêts à recevoir le produit de dégradation à base de micro-organismes. Cette étape est effectuée à l’aide de PSE 605 en vrac ou en doses.

*2ème étape :
Application du produit de traitement. Les micro-organismes et enzymes sont sélectionnés pour leur aptitude à dégrader les matières organiques qui forment le « CIMENT COLLE » fixant le tartre aux parois. La seule utilisation de la canalisation permet de décrocher les amas traités. Le travail par les bactéries sur les sédiments progresse au fil des jours à l’intérieur des croûtes. Les produits étant injectés à partir des écoulements des WC et lavabos, le réseau secondaire bénéficie également du traitement. La réutilisation des équipements effectue le rinçage nécessaire à la première utilisation. Cette étape est effectuée à l’aide de CAN 608 dose.

Information : Passage dans le logement (lieux d’intervention pour la mise en place du produit BIO), environ 15/20 minutes le temps d’effectuer la mise en place du produit, puis 40 minutes après la 1er pose pour effectuer la mise en place du 2 seconde produit, et 40 minutes après la seconde pose du produit, pour effectuer le rinçage (bac d’eau lavabo, bac d’évier, chasse d’eau, etc).